Happening à NANTES – Samedi 23 avril 2016 – Opération « Nantes SANG vivisection ! »

(c) Ouest France

C’est à l’occasion de l’édition 2016 de la Journée Mondiale des Animaux dans les laboratoires, tous les ans le 24 avril,  et sous un ciel menaçant mais finalement clément que plus de 100 personnes dont 80 figurants tout de noir vêtus en signe de recueillement dans un triangle géant ont protesté en silence Place Royale à Nantes à l’appel du collectif International Campaigns contre la vivisection.

Une fois de plus, mais sûrement pas la dernière, l’objectif était de dénoncer le sort réservé aux animaux par l’industrie de l’expérimentation animale et d’exiger la validation réglementaire et le développement généralisé des méthodes de recherche et de test sans animaux en France comme en Europe.

Parallèlement à d’autres opérations de sensibilisation du collectif abolitionniste le même jour sur Lyon, Nancy, Le Havre et Amiens, ce nouveau happening abolitionniste co-organisé avec International Campaigns Angers et baptisé Opération « Nantes SANG vivisection ! » s’inscrivait dans la campagne nationale de happenings STOP aux Animaux dans les Labos lancée en septembre 2011 par International Campaigns. Et aussi en réaction au rejet brutal et sans appel de l’Initiative Citoyenne Européenne Stop Vivisection et à l’heure où les dissections de souris sont réintroduites dans l’enseignement secondaire suite à un coup de force d’un syndicat de l’enseignement.

Cette manifestation imposante par son silence et sa solennité a été relayée par Ouest France et Presse Océan dans les éditions papier et Internet.

Sur le stand d’information qui a accueilli d’innombrables passants interpellés par le happening et le téléviseur grand écran diffusant en boucle des vidéos sur la face cachée de l’expérimentation animale, dont le récent documentaire « 12 Minutes » sur le sujet et la vidéo STOP aux animaux dans les labos, de nombreux documents pratiques et dossiers sur la vivisection étaient à disposition du public. Etait notamment proposée une liste non exhaustive éditée par International Campaigns de produits cosmétiques, de soin et d’entretien non testés sur des animaux tandis que des testeurs et échantillons de produits cosmétiques de la marque SANTE et des testeurs de produits d’entretien vegan étaient à disposition.

(c) Presse Océan

En plus d’une table réservée à de la documentation sur les droits des animaux en général et au véganisme en particulier, un espace avait été ménagé à l’association de scientifiques Antidote Europe pour une science responsable ainsi qu’à Audrey Jougla, auteure du livre-témoignage « Profession : animal de laboratoire » et qui a participé à l’opération avant d’aller animer une conférence et d’y dédicacer son livre dans la librairie Vent d’Ouest. Audrey qui déclare à propos des happenings :

« Les happenings Stop aux animaux dans les labos réalisés par International Campaigns ne sont pas de simples actions militantes qui visent à interpeller et informer les passants et les médias sur la condition des animaux de laboratoire. Il s’agit littéralement de remettre le débat sur l’expérimentation animale au centre de la place publique, au sens propre comme au figuré. Le débat sur les expériences sur les animaux n’a pas lieu car il est systématiquement confisqué par les scientifiques, sous prétexte d’expertise, et le citoyen se sent totalement ignorant face à ce sujet pour pouvoir s’exprimer. Or, il faut bien dire qu’il s’agit là de santé publique, de débat moral et de question de société. À ce titre, il est légitime que chacun puisse faire entendre son avis. Confier aux experts l’issue de ce sujet c’est simplement oublier qu’ils sont juges et parties et c’est éviter toute remise en question. La démocratie ne fonctionne pas comme cela. Quoi qu’on pense de la cause animale : chacun a voix au chapitre. Les happenings d’International Campaigns illustrent de manière très impactante et pacifiste ce recentrage. Pour la Journée Mondiale des Animaux dans les laboratoires, il est essentiel de faire entendre la voix de ceux qui ne peuvent pas s’exprimer, ces invisibles que vous ne verrez jamais : les animaux de laboratoire.»

Le stand dédié aux pauses des figurants proposait notamment des boissons végétales ainsi que des friandises et des pâtisseries, le tout en mode vegan. Un merci particulier à Boutique Vegan pour son soutien.

Ce 32ème happening sera suivi de deux autres d’envergure régionale à ANGERS le 21 mai 2016 et à RENNES le 18 juin 2016, un autre gros bastion de l’expérimentation animale qui a récemment défrayé la chronique suite au drame des essais cliniques de Rennes en janvier 2016 et où nous vous attendons nombreux.

Email pour s’inscrire à ces deux prochains happenings : international.campaigns.angers[at]gmail.com

Coordination International Campaigns : info[at]international-campaigns.org

L’ADN d’International Campaigns : mobiliser pour sensibiliser.

happening Nantes JMAL 2016 23.04 (7)