Nancy – 23 avril 2016 – Journée Mondiale des Animaux dans les laboratoires

Nancy Journée Mondiale Animaux LaboratoiresNous étions près de 40 militant(e)s réuni(e)s malgré la pluie et le froid ce samedi 23 avril place Maginot à Nancy pour la Journée mondiale des Animaux dans les laboratoires .

Les associations Fight for Monkeys et Avenir Vegan sont venues soutenir International Campaigns Nancy pour dénoncer ensemble cette pratique barbare qu’est la vivisection en sensibilisant et en informant le public avec à l’appui :

  • Un mini happening avec d’un côté des militant(e)s représentant les animaux : parés de masques et pancartes exposant les sévices qu’ils subissent dans les labos et, de l’autre, des militant(e)s revêtu(e)s de combinaisons de laborantin avec pancartes exposant les méthodes substitutives à l’expérimentation animale
  • Une simulation de tests en laboratoire en prolongation du stand informatif
  • La diffusion de vidéos en  boucle
  • L’exposition du sujet au mégaphone

De nombreux tracts ont été distribués et beaucoup de signatures récoltées pour nos pétitions : l’une pour maintenir l’interdiction de la dissection dans l’enseignement secondaire, l’autre pour l’abandon du projet d’ouverture d’une animalerie «  à des fins de recherche médicale «  au nouveau pôle de santé de Nancy Brabois et le développement des méthodes substitutives. Une rencontre est prévue prochainement à ce sujet avec élus et professionnels de santé.

Des échantillons de produits non testés sur animaux de la marque Santé ainsi qu’une liste de produits cosmétiques et ménagers éthiques éditée par International Campaigns étaient proposés au stand dont se sont emparé(e)s de nombreux passant(e)s qui se demandaient comment pouvait-on les reconnaître sur le marché .

Interpellés par nos revendications, surpris, choqués, trouvant l’expérimentation animale horrible et ne comprenant pas pourquoi cela existe, des passants se sont aisément dirigés vers notre stand. Ils ignoraient l’existence de méthodes alternatives , des tests pratiqués pour les cosmétiques et étaient très à l’écoute et nous ont chaleureusement remercier pour nos informations.

Des personnes plus informées nous ont confié être en route vers le véganisme.

D’ex-lycéennes se plaignaient d’avoir été, au cours de leur scolarité, contraintes de disséquer une souris pas vraiment morte…

Une mère de famille a trouvé important de montrer à ses enfants la réalité du sort subi et imposé à ces animaux et nous a demandé de lui donner un tract informatif.

Une dame âgée, atteinte d’un cancer, s’oppose complètement à ces pratiques. Elle nous avoue être consciente que les lobbies pharmaceutiques entretiennent les maladies tout en sachant pertinemment qu’il existe des traitements qui ne sont pas mis en place.

Nous avons évoqué, lors d’une discussion avec un travailleur juridique, le fait que les chercheurs n’obtiennent pas de subventions s’ils souhaitent utiliser les méthodes substitutives et que pour cela les lois doivent changer : «  ça va venir » nous a-t-il assuré .

Nous n’avons pas rencontré d’oppositions et les échanges furent positifs. Ce fût une satisfaction pour nous de constater le nombre toujours croissant de personnes contre la vivisection et l’exploitation animale.

Article sur l’opération à paraître vendredi dans 54 Hebdo.

De prochaines actions de sensibilisation dans le cadre de notre campagne estivale Bronzez Sans Cruauté sont prévues sur Nancy et ses alentours prochainement.

Contact : internationalcampaignsnancy[at]gmail.com

jmal2016nancy (18)