Montpellier soutient l’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection

initiative citoyenne européenne
A l’appel du collectif abolitionniste International Campaigns, 130 figurants immobiles et silencieux ont manifesté leur soutien à l’ initiative citoyenne européenne (ICE) Stop Vivisection ce samedi 13 septembre 2014 Place de la Comédie à Montpellier, aux couleurs des 28 pays de l’Union Européenne participant à cette ICE, laquelle a réuni 1,3 millions de signatures en 2013.

Dans un deuxième temps, ils ont exposé pendant plus de deux heures différentes espèces (en peluche) symbolisant les très nombreuses victimes animales, ainsi que des panneaux d’information montrant, d’une part, la cruauté de l’expérimentation animale, le danger qu’elle constitue pour la santé humaine, et, d’autre part, la disponibilité des méthodes de recherche et de test sans animaux.

Au comptoir situé à proximité du triangle formé par les figurants, des bénévoles d’International Campaigns et d’ Antidote Europe ont répondu à toutes les questions concernant l’ initiative citoyenne européenne Stop Vivisection, ainsi que sur la réalité de l’expérimentation animale et les moyens modernes et performants permettant de s’en passer.

Pour rappel, International Campaigns, collectif pour les droits des animaux créé en 2003, ne milite pas pour plus de « bien-être » dans les laboratoires, mais pour des « cages vides » !

Antidote Europe est un comité scientifique fondé en 2004 par des chercheurs du CNRS  qui démontrent qu’aucune espèce animale n’est le modèle biologique de l’homme et qui oeuvrent pour une meilleure prévention en matière de santé humaine.

Science et démocratie : l’ initiative citoyenne européenne Stop Vivisection

International Campaigns a choisi de dédier ce happening à l’ initiative citoyenne européenne Stop Vivisection, car il s’agit bien là d’une opportunité sans précédent de faire évoluer la société dans son ensemble vers plus de considération envers humains et animaux.

En effet, l’enjeu est double :

  • pour les droits des animaux, êtres sensibles qui sont massivement élevés et exploités en tant que « matériel de laboratoire » -selon les termes des chercheurs qui les utilisent-, et assassinés, au mépris de leur intérêt à vivre pour eux-mêmes.
    L’expérimentation animale (ou « recherche animale »), ce sont au minimum 12 millions d’animaux torturés et sacrifiés chaque année dans les laboratoires publics et privés des pays de l’ Union Européenne.
  • pour la santé des humains citoyens des 28 états concernés, laquelle est étroitement liée à l’environnement qui de plus en plus affecté par des milliers de substances chimiques de synthèse testées via l’expérimentation animale, alors que d’autres méthodes réellement fiables existent.
    Il faut savoir que de plus en plus de scientifiques critiquent, pour des raisons scientifiques, l’utilisation d’animaux considérés comme des modèles biologiques de l’homme.  Le British Medical Journal a d’ailleurs récemment publié un article et un éditorial à ce sujet.

Lors du dépôt de l’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection, la demande a été faite à la Commission européenne « d’abroger la directive 2010/63/UE relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques et de présenter à la place une nouvelle proposition de directive visant à mettre fin à l’expérimentation animale et de rendre obligatoire, pour la recherche biomédicale et toxicologique, l’utilisation de données pertinentes pour l’espèce humaine. »

Après la validation d’un million de signatures début 2014, le processus institutionnel se poursuit, la prochaine étape étant l’audition au Parlement européen des scientifiques et organisateurs de l’ initiative citoyenne européenne Stop Vivisection (date non encore fixée).

Plus d’informations sur le site www.stopvivisection.eu

 

Albums photos

[tylr-slidr userID= »68951274@N06″ groupID= » »]http://www.flickr.com/photos/internationalcampaigns/sets/72157647506338946/[/tylr-slidr]

 

Voir également : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.718290874916677.1073741842.100002073136567&type=1

et : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152475836003138.1073741872.754328137&type=1

Lille, Nice et Nancy, prochaines étapes de la campagne de happenings Stop aux Animaux dans les Labos

Ne rien faire, c’est laisser faire… Aussi, le travail de sensibilisation et de mobilisation sur le terrain continue sans relâche :

Le 18 octobre prochain, c’est à Lille qu’un nouveau happening du même type est prévu.
Puis ce sera un doublé à Nice  et à Nancy le 08 novembre !

PARTICIPEZ : impliquez-vous dans la défense des droits des animaux en luttant contre l’expérimentation animale avec International Campaigns !