Orléans – Samedi 17 mars 2012

[tylr-slidr userID= »68951274@N06″ groupID= » »]http://www.flickr.com/photos/internationalcampaigns/sets/72157629646521415/[/tylr-slidr]L’installation fut très laborieuse samedi, principalement à cause de la météo fort peu clémente ce jour-là. Le vent et la pluie ont largement contribué à raréfier les passants dans les rues, et ce n’est seulement qu’à partir de 15 heures que la Place du Martroi sur laquelle nous étions commença à s’animer.

Plusieurs militants politiques et prospecteurs commerciaux, tracts et brochures à la main, déterminés à démarcher un maximum de passants, n’ont pas contribué à ce que notre stand – pourtant particulièrement visible – puisse tirer bénéfice de la disponibilité habituelle des passants de fin de semaine.

Toutefois, les nombreux panneaux et photos affichés ainsi que les vidéos tournées dans les abattoirs diffusées sur grand écran attiraient indéniablement leur attention. Des discussions intéressantes furent amorcées, dont plusieurs débouchèrent sur une réelle volonté d’information. Plusieurs livrets « 278 recettes végétaliennes » et tracts sur le bien fondé de l’alimentation végétale furent ainsi pris, et notre table de dégustation permit de distribuer quelques centaines de bouchées vegan. Celles-ci eurent d’ailleurs un très bon accueil, la plupart des personnes les ayant goûté nous avouant qu’elles étaient très loin d’imaginer qu’il pouvait exister du fromage végétal, ou tant de diversité de simili-carné. De nombreux flyers de nos partenaires furent d’ailleurs pris par les intéressés, en vue d’une commande prochaine.

Très visibles car à hauteur d’yeux se trouvaient 2 affiches explicatives sur la réalité cachée du lait et des œufs, permettant aux gourmands d’allier l’utile à l’agréable : s’informer tout en dégustant. Le sort des vaches, des veaux et des poussins est encore très largement ignoré, et les personnes informées ne dissimulaient pas le trouble ressenti à la lecture de ces textes. Les plats faits-maison proposés ont également permis de démontrer que l’alimentation végétalienne ne revenait pas bien cher, contrairement aux idées reçues qui sont encore bien trop répandues ! De nombreuses recettes et conseils culinaires furent ainsi dispensés.

Il existe manifestement plus de végétariens qu’on ne le pense, car nous en avons rencontré plusieurs. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas manqué de nous encourager dans notre dynamique d’action, et certains nous ont même affirmé être en plein cheminement pour se tourner vers le végétalisme ou le véganisme. Ce qui est plutôt fort motivant et réconfortant !

Au classement des anecdotes :

  • Décernons la palme à cette gentille dame âgée qui nous a appris qu’elle avait cessé de consommer de la chair animale lorsqu’elle a fait le rapprochement entre ce qu’avait vécu son oncle déporté en camp de concentration et la condition de vie des animaux dans les « élevages » concentrationnaires. Selon ses propres dires : « Lorsque j’ai fait la comparaison, je me suis dit que c’était exactement la même chose ! » Puis elle ajouta que son père, chasseur invétéré, stoppa ces actes criminels le jour où il tira sur un cerf, lequel « cria comme un bébé ! ». Pas de dégustation ni de prise de documentation pour cette dame déjà convaincue, mais une jolie rencontre que nous tenions à saluer.
  • Un jeune homme, très pressé car devant se rendre à une journée « portes ouvertes » concéda toutefois à accorder un peu de son précieux temps à l’une d’entre nous. Convié à la table de dégustation, son intérêt initial assez limité grandissait au fur et à mesure des informations divulguées lors de la discussion. De la « viande » en passant par le lait et les œufs et leurs alternatives, le jeune homme passa beaucoup plus de temps que prévu à notre stand, finissant par dire qu’il avait après réflexion tout l’après-midi pour se rendre à son rendez-vous. En partant, il promis – en nous remerciant chaleureusement de lui avoir fait connaître les dessous de l’industrie laitière et avicole – d’aller à la boutique bio afin de se fournir en simili carné dans un premier temps. Ceci même avant son rendez-vous !
  • Un groupe d’amies comptant deux végétariennes (dont l’une d’elle est sur la voie du végétalisme) et une omnivore se tournant vers le végétarisme se sont montrées très motivées par notre stand d’information et de dégustation et ont fait une véritable razzia sur les livrets traitant du végétalisme. La dégustation alliée à l’information est sans nul doute une formule qui convainc et fonctionne particulièrement bien, permettant de parler du véganisme avec une facilité évidente.
  • Pour clore le chapitre des anecdotes, une femme ayant suivi notre évolution nous a très chaleureusement félicitées pour notre détermination et notre régularité d’action, ce qui contrebalance largement les quelques remarques désobligeantes essuyées de temps à autre…

En résumé, bilan globalement positif car tous les passants ayant été informés lors de cette campagne internationale Journée Sans Viande sont des personnes qui savent désormais un peu plus ce que la consommation de « viande » et de produits animaux impliquent comme somme de souffrances.

Nous tenons à remercier très chaleureusement nos partenaires (par ordre alphabétique) : ALTERNATURE (produits Vegusto), UN MONDE VEGAN et TOPAS (produits Wheaty) qui nous ont permis de proposer une dégustation très variée et particulièrement savoureuse, appréciée par tous. L’alimentation végétale a ainsi pu être abordée de manière très attractive car diversifiée et très goûteuse.

Produits mis à disposition sur la table de dégustation :

  • Spacebars Pyrossi, Gendarme et Chorizo
  • Jambon fumé
  • Fromages Végusto : Classique, Piquant, Fondant, Golden et Snacks
  • Saucissons Cerlyone et Affumato
  • Mini saucisses Weenies
  • Vegan Kebab
  • Vegan Burger

Plats vegans faits-maison :

  • Quiche au seitan, crème soja et mozza végétale
  • Pizza Olives/Vegusto/Gluten
  • Feuilletés de saucisses
  • Seitan bourguignon
  • Seitan Marengo
  • Tomates farcies aux protéines de soja
  • Plateau de gluten frit
  • Mayonnaise vegan
  • Friands au Tofu/Tomates/Oignons
  • Roulés de jambon végétal/Tomates cerises/Fromage à l’ail des ours
  • Toasts de faux-gras

500 portions de nourriture vegan ont été dégustées par le public pour cette première action JSV sur Orléans.

L’information est au cœur même d’une réelle prise de conscience qui peut être profitable aussi bien aux animaux qu’à la planète !

La Journée Sans Viande se déroulant aux alentours du 20 mars et l’enjeu étant particulièrement important pour les animaux qui sont exploités et assassinés par dizaines de milliards dans les élevages et les abattoirs, un deuxième stand d’information et de dégustation de produits vegan sera tenu le 24 mars 2012 par International Campaigns Orléans afin d’en optimiser l’impact et nous permettre de sensibiliser un maximum de personnes.

Contact : ic.orleans@international-campaigns.org