Orléans – Samedi 10 décembre 2011

 

Le 10 décembre 2011, en plein centre-ville d’Orléans sur une place très fréquentée, International Campaigns Orléans a tenu à l’occasion de la JIDA 2011 un stand d’information et de sensibilisation aux droits fondamentaux des Animaux, accolé à un stand de dégustation gratuite de plats divers et variés végans.

Les passants, totalement interloqués par la violence des images qui défilaient en boucle (abattoirs, vivisection, gavage, fourrure…) se sont très vite tout naturellement dirigés vers la table d’information, à la recherche de renseignements divers, se montrant prompts à la discussion, signataires volontaires des pétitions que nous leur soumettions.

Une documentation riche et variée était à la disposition des passants, et notamment les supports suivants :

Le tract Journée Internationale pour les Droits des Animaux

La Déclaration UDAR et le formulaire de signature de cette véritable déclaration, abolitionniste.

Une documentation pratique sur pourquoi et comment devenir vegan, ainsi que des tracts contre la fourrure, la corrida et la vivisection.

Parallèlement, accolée au stand d’information, une table chargée de plats végans en tout genre attirait une foule de curieux, à priori sceptiques mais rapidement dubitatifs devant tant de variétés proposées. Beaucoup nous ont même félicités, nous faisant savoir à quel point ils n’imaginaient pas que la cuisine végane pouvait être délicieuse, diversifiée et pouvant également parfaitement se prêter aux occasions festives !

Ils ont ainsi pu déguster tous ces plats qui s’expriment bien entendu en version végétale :

– Saucisses feuilletées,
– Friands farcis,
– Petits fours charcutiers,
– Croque-Monsieur,
– Muffins salés (carotte/Noix)
– Muffins sucrés (Chocolat et vanille/chocolat)
– Cakes (jambon/olives, tomates/olives vertes, tomate/olives noires)
– Crêpes,
– Mousse au chocolat et à la menthe,
– Pâtés maison (aubergines, champignons)
– Terrines vendues dans le commerce,
– Roulés au jambon et au fromage,
– Seitan maison fumé,
– Gluten frit,
– Sandwichs triangles au salami,
– Mayonnaise,
– Samoussa pdt/ratatouille,
– Croissants jambon/fromage,
– Laits de soja nature, au chocolat, à la vanille,
– Torsades feuilletées sucrées,
– Brownies et gâteaux au chocolat.

Le moment fort mémorable de la journée : deux jeunes hommes hilares (moqueurs même) s’approchent de notre table de dégustation, la tête remplie d’à-priori sur les non consommateurs d’Animaux : le premier regarde, examine, le sourire aux lèvres, mais écoute avec attention nos explications et arguments. Le second se poste devant une vidéo qui se déroule dans un abattoir, et là, c’est le choc. La réalité lui éclate en plein visage. Il regarde encore, les larmes lui montent aux yeux « Mais qu’est-ce qu’ils lui font ? Ils sont malades ?! Mais elle est encore vivante ! »,  les excuses fusent  « Je suis désolé, je savais pas, j’ai honte, j’ai honte ! » Il finit par rejoindre -très perturbé- le premier, tous deux acceptent de goûter nos plats, nous discutons à bâtons rompus. Ils finiront par repartir avec un paquet de jambon végétal, nous serrant chaleureusement la main en nous remerciant d’avoir levé un voile qui pesait sur leurs yeux. Ils ont promis de venir nous voir à chaque fois qu’ils croiseront nos stands. Plus qu’un succès, c’est une bien belle victoire !

2 anecdotes sympathiques et gratifiantes :

– Une pâtissière de métier est tombée des nues devant la mousse au chocolat sans oeufs, s’est resservie 2 fois, et à promis d’exécuter la recette qui lui a été transmise.

– Un adolescent d’environ 13 ans -qui n’avait pas pris le temps de détailler le contenu du stand- était persuadé de manger de la chair Animale en s’étant servi un sandwich au salami. Il s’est vu littéralement ébahi d’apprendre que la composition du sandwich était 100 % végétale. Pour « fêter ça », il s’est resservi une deuxième fois !

Bilan de cette journée : l’objectif premier consistait à alerter les consciences sur la condition Animale actuelle et il a été atteint. La synthèse globale est donc très positive car les passants ont été informés, les sceptiques convaincus, des recettes ont été données, des contacts ont été pris, et les militants sont toujours aussi motivés !

2 articles ont été obtenus dans les médias (La République du Centre et Publi 45).

Contact pour rejoindre International Campaigns Orléans: blandinev[at]live.fr