JMAL 2014 – Paris – Opération Cages Vides !

Ce sont un peu plus de 300 personnes qui se sont réunies samedi 26 avril 2014 à Paris, Place de la République, à l’appel du collectif International Campaigns pour les droits des animaux à l’occasion de la Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires (JMAL) qui a lieu chaque année le 24 avril.

Baptisé « Opération Cages Vides »*, le 17ème happening « STOP aux animaux dans les labos !» a été un franc succès et a également bénéficié d’une grosse couverture médiatique. Cette mobilisation citoyenne a été organisée alors que l’Initiative Citoyenne Européenne STOP Vivisection exigeant le remplacement de l’expérimentation animale par des méthodes de recherche plus fiables et pertinentes pour l’humain vient d’être validée par les autorités européennes et sera examinée à la rentrée 2014.

En tête d’un triangle géant formé par plus de 270 figurants restés statiques et silencieux pendant plus de 3 heures et qui occupait la moitié de la nouvelle Place de la République, un endroit hautement symbolique pour une mobilisation revendicative citoyenne, était disposé un Mur de la Honte au pied duquel de nombreux passants ont spontanément déposé des roses en hommage aux animaux martyrisés dans les labos.

Pendant plus de 3 heures, et malgré une météo incertaine, plusieurs centaines de personnes, toutes revêtues d’une combinaison blanche, ont envoyé un message fort et unitaire en portant un panneau revendicatif pour dénoncer la recherche animale (vivisection), une pratique à la fois cruelle pour les animaux, quel que soit le discours rassurant des autorités et des lobbies qui en vivent, archaïque et contre-productive pour la santé et la sécurité humaine.

Des titres engagés du groupe militant Tribunal Animal ont été diffusés par intermittence pendant le happening et ont ajouté au caractère revendicatif de l’opération.

Sur le stand d’information installé en marge du triangle géant, une documentation variée, détaillée et pratique (listes de produits non testés sur animaux) ainsi que des supports militants étaient à la disposition d’un public nombreux, intéressé et souvent stupéfait voire révolté par l’utilisation des animaux dans les labos. Un espace était réservé à Un Monde Vegan avec exposition de testeurs de produits d’entretien aucunement testés sur animaux (Earth Friendly Products) et de beauté (Beauty Without Cruelty) disponibles dans cette boutique éthique qui est partenaire d’International Campaigns en raison de son message provegan.

Un espace Antidote Europe a également attiré et intéressé de très nombreuses personnes. Beaucoup souhaitaient en savoir davantage sur les méthodes substitutives.

[tylr-slidr userID= »68951274@N06″ groupID= » »]http://www.flickr.com/photos/internationalcampaigns/sets/72157644366490844/[/tylr-slidr]

Cette action à la fois impressionnante par le nombre de personnes mobilisées et émouvante se déroulait en parallèle d’autres actions organisées en région pour la JMAL et également soutenues par International Campaigns à Bordeaux, Lyon, Marseille, Metz et Toulouse notamment.

La mobilisation se poursuit

Pour maintenir la pression sur les autorités et la sensibilisation de nos concitoyens, deux prochains happenings abolitionnistes à l’initiative du collectif International Campaigns sont organisés à GRENOBLE samedi 24 mai 2014 puis à ROUEN samedi 07 juin 2014 pour continuer de DÉNONCER tous les tests et expériences sur les animaux  qui sont autant d’entraves au développement d’une recherche médicale et de tests de sécurité performants pour la santé humaine et pour EXIGER la fin de cette pratique cruelle pour les animaux en finançant enfin sérieusement le développement des méthodes substitutives.

Nous vous y donnons rendez-vous sans faute !

Reportage vidéo AFP du happening géant cet après midi à Paris à l’occasion de la Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires : l’expérimentation animale est un problème politique.

Liens vers des médias ayant relayé notre opération d’envergure (par ordre alphabétique) :

Le Parisien 28.04.1420 Minutes (Web)

 

 

 

 

 

Autres albums-photos de l’Opération Cages Vides !

Viviane Dean Sea Shepherd

Laure Ic Idf

Eva Bordas

FocaleFixe

Romain

Autre

*Pourquoi des cages vides ?

En tant que citoyens abolitionnistes, nous sommes convaincus que, quels que soient l’attention et les soins apportés aux animaux détenus dans des établissements de tests et de recherche, les animaux n’y ont aucunement leur place. En effet, en plus d’être une pratique très coûteuse en termes de deniers publics, qui plus est en temps de crise économique et de restrictions budgétaires, l’inefficacité et la dangerosité du soi-disant « modèle animal » pour la santé humaine ne sont plus à démontrer. Nous ne sommes pas des rats de 70 kilos ! D’autre part, l’expérimentation animale est en complète violation des droits fondamentaux des animaux, êtres sensibles, à ne pas être maintenus en captivité et utilisés pour des expériences et des tests en tout genre plus ou moins douloureux, invasifs et toujours mortels.

Retrouvez notre communication presse associée à cet événement ici.