BORDEAUX : STOP recherche animale !

recherche animale bordeaux

Crédit photo : Susy Terrier www.foundhope.fr

120 personnes mobilisées contre la recherche animale à Bordeaux

Après Montpellier, Toulouse, Lille, Nancy et Nice cet automne, c’est à Bordeaux qu’a eu lieu un nouveau happening contre la recherche animale, samedi 22 novembre 2014 place Pey-Berland.

Cette action organisée par ACTA Gironde et International Campaigns était la dernière de la série en soutien à l’initiative citoyenne européenne (ICE) Stop Vivisection.

En effet, les 1.170.326 signatures certifiées de l’ICE seront présentées à la Commission Européenne en parallèle de la conférence de presse qui se tiendra au Parlement européen à Strasbourg le mercredi 26 novembre 2014 à 14h00.

Pour les questions scientifiques, nous mettons en relation les personnes intéressées avec Antidote Europe (comité scientifique fondé par des chercheurs du CNRS) qui a récemment édité un dossier sur les méthodes fiables dites « alternatives » (par les autorités) à la recherche animale. Cliquez sur la photo pour accéder à ce dossier.

A Bordeaux, comme lors de chacune de ces actions, les figurants silencieux ont d’abord brandi des affichettes Stop Vivisection aux couleurs des 28 pays de l’UE ayant participé à l’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection, puis ont exposé différentes espèces (en peluche) symbolisant les très nombreuses victimes animales, ainsi que des panneaux d’information montrant, d’une part, la cruauté de la recherche animale, le danger qu’elle constitue pour la santé humaine, et, d’autre part, la disponibilité des méthodes de recherche et de test sans animaux.

Pour rappel, International Campaigns, collectif pour les droits des animaux créé en 2003, ne milite pas pour plus de « bien-être » dans les laboratoires, mais pour des « cages vides » !

Pour les questions scientifiques, nous mettons en relation les personnes intéressées avec Antidote Europe (comité scientifique fondé par des chercheurs du CNRS) qui a récemment édité un dossier sur les méthodes fiables dites « alternatives » (par les autorités) à la recherche animale.

Album photos

Pour visualiser en diaporama plein écran, cliquer sur la flèche blanche (au centre) pour démarrer puis sur l’icône plein écran (en bas à droite)
Crédit photos : Susy Terrier www.foundhope.fr

[tylr-slidr userID= »68951274@N06″ groupID= » »]http://www.flickr.com/photos/internationalcampaigns/sets/72157649013545619/[/tylr-slidr]

L’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection : pour les animaux et les humains

L’enjeu est double :

  • pour les droits des animaux, êtres sensibles qui sont massivement élevés et exploités en tant que « matériel de laboratoire » -selon les termes des chercheurs qui les utilisent-, et assassinés, au mépris de leur intérêt à vivre pour eux-mêmes.
    La recherche animale (ou expérimentation animale), ce sont au minimum 12 millions d’animaux torturés et sacrifiés chaque année dans les laboratoires publics et privés des pays de l’ Union Européenne.
  • pour la santé des humains citoyens des 28 états concernés, laquelle est étroitement liée à l’environnement qui de plus en plus affecté par des milliers de substances chimiques de synthèse testées via l’expérimentation animale, alors que d’autres méthodes réellement fiables existent.
    Il faut savoir que de plus en plus de scientifiques critiquent, pour des raisons scientifiques, l’utilisation d’animaux considérés comme des modèles biologiques de l’homme.  Le British Medical Journal a d’ailleurs récemment publié un article et un éditorial à ce sujet.

Lors du dépôt de l’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection, la demande a été faite à la Commission européenne « d’abroger la directive 2010/63/UE relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques et de présenter à la place une nouvelle proposition de directive visant à mettre fin à l’expérimentation animale et de rendre obligatoire, pour la recherche biomédicale et toxicologique, l’utilisation de données pertinentes pour l’espèce humaine. »

Plus d’informations sur le site www.stopvivisection.eu

Vidéo

Un film d’Eric Durandet

(C) Sud Ouest du 24.11.14

Sud Ouest Lundi 24/11/2014