NICE – Journée Mondiale des Animaux dans les laboratoires – 22 avril 2017

NICE - Journée Mondiale des Animaux dans les laboratoires - 22 avril 2017Samedi 22 avril 2017, une soixantaine de militants venus de divers départements de la région PACA et d’Italie ont répondu à l’appel du collectif abolitionniste de toute exploitation animale International Campaigns et du collectif végane niçois Sans Voix PACA pour commémorer l’édition 2017 de la Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires.

Rassemblés pour la troisième fois dans le cadre d’un happening statique STOP aux animaux dans les labos en l’espace de 3 ans sur la place Masséna, l’un des lieux de passage les plus fréquentés du centre ville niçois, les militants ont dénoncé trois heures durant, de façon pacifique et solennelle, la cruauté et l’inutilité d’une science sans conscience dans l’une des métropoles de la vivisection française.

Un stand d’information tenu par l’une des militantes locales exposait la gamme de produits d’entretien non testés et véganes Sonett, des brochures et des tracts du comité scientifique Antidote Europe ainsi que de nombreuses listes de marques étiques et le tract STOP aux animaux dans les labos d’International Campaigns régulièrement actualisé pour faire le point sur la situation des animaux piégés dans les laboratoires d’expérimentation animale.

Ancienne infirmière, Marie France a su répondre aux nombreuses questions scientifiques et suggérer la lecture des ouvrages présentés sur le stand et dédiés à l’expérimentation animale – Animaux cobayes & victimes humaines d’Hélène Sarraseca et Profession : Animal de laboratoire d’Audrey Jougla qui ont connu un certain succès.

Interpellés par le triangle de panneaux aux visuels poignants et aux slogans forts et abolitionnistes qui contrastaient avec le ciel bleu et les palmiers de la Côte d’Azur, beaucoup de passants français et étrangers se sont arrêtés pour poser des questions, s’informer ou nous féliciter mais surtout écouter attentivement les messages réguliers lus au mégaphone (voir la vidéo ci-dessous).

Il en ressort que de nombreuses personnes ignorent encore les sévices endurés par toutes ces victimes silencieuses et sont plus que sensibles à leur souffrance. Néanmoins, s’ils sont désireux de choisir des marques de cosmétiques ou des produits d’entretien non testés sur les animaux non humains, le mythe de la fiabilité et de la nécessité de ces tests pour la recherche médicale et fondamentale perdure.

Contacts : lumeeka[at]yahoo.co.uk pour Sans Voix PACA et info[at]international-campaigns.org

nice jmal 2017 (35)