Les bons conseils du NASDAQ : n’investissez pas dans la viande

Journée Sans Viande 2015 MontpellierTraduction de l’article intitulé « Nasdaq offers advice: Don’t invest in meat » du 17 février 2015

Alors que l’on a longtemps considéré la viande comme un produit de base dans l’alimentation américaine, les habitudes alimentaires du consommateur sont clairement en train de s’orienter vers des produits d’origine végétale, plus sains et plus durables. Cette tendance transforme le paysage alimentaire si largement, si rapidement, que même le monde de la finance prévoit une possible « mort de la viande ».

En Bourse, le Nasdaq, la plus grande bourse américaine, offre des conseils et des indices à ses actionnaires et met en garde, dans un récent article sur son site Web sur « le début du déclin de la prédominance de la viande », observant que « les Américains mangent moins de viande ».

Citant la liste depuis longtemps reconnue des risques sanitaires liés à un régime basé sur une forte consommation de viande, l’article affirme sans détour que « les raisons de la chute de la consommation de viande ne sont pas un mystère. » Il poursuit en mettant en évidence l’un des plus récents et puissants catalyseurs : la publication des dernières recommandations nutritionnelles officielles par le Département américain de la santé dans le 2015 Dietary Guidelines, où les viandes maigres ont été retirées des aliments sains à consommer.

En rédigeant l’ébauche de ces recommandations, le comité consultatif n’avait pas seulement à l’esprit les intérêts pour l’alimentation de tout un chacun. Le thème a été abordé sous un angle plus large afin d’inclure aussi les questions liées au développement durable et, plus précisément, à la diminution de la consommation de viande pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En fait, la proposition indique qu’une alimentation plus riche en aliments d’origine végétale et plus pauvre en produits d’origine animale « assure une meilleure santé et a moins d’impact environnemental que n’en a l’alimentation actuelle moyenne des Américains. »

Inutile de le préciser, l’industrie de la viande s’insurge contre les recommandations proposées. La version finale du document est prévue pour fin 2015, mais les recommandations telles qu’elles sont déjà rédigées en disent long.

Les conclusions du Nasdaq ? « Les investisseurs ne devraient pas en sous-estimer les effets potentiels de ces conclusions sur l’industrie de la viande… Pensez-y à deux fois avant d’investir à long terme dans des actions liées à l’industrie de la viande ».

La meilleure façon pour chacun d’entre nous d’investir dans son propre avenir et dans les générations à venir est simplement de choisir une alimentation plus saine, plus éthique et plus durable.

Lien du NASDAQ sur le sujet.

Lien de l’association MFA – en anglais – sur le sujet