NANCY – Mois Mondial Vegan – Samedi 18 novembre 2017

Mois Mondial Vegan

Novembre, le Mois idéal pour devenir vegan, campagne relayée par le biais d’actions à travers la France et dans le monde.

A cette occasion, International Campaigns Nancy a tenu un stand informatif sur le véganisme, ce mode de vie qui consiste à exclure toute forme d’exploitation animale, que ce soit pour l’alimentation, l’habillement, la recherche, les divertissements, etc.

C’est chez Croc Nature Nancy, magasin bio de Nancy que nous avons déplié nos tables d’information et de dégustation ce samedi 18 novembre de 11 à 18h.

Nous avons ensuite invité les passant.e.s à découvrir les alternatives vegan en s’appuyant sur une dégustation et diverses documentations : tracts, articles et visuels sur l’impact de la consommation d’animaux pour la planète, sa santé et pour les animaux.

Notre guide vegan où l’on peut y trouver des recettes de cuisine, comment traduire les étiquettes sur les vêtements, les méthodes substitutives à l’expérimentation animale, les cirques sans animaux..etc… est toujours présent sur nos tables.

Au menu du midi: chorizos et spacebars Weathy et faux-mages Vegusto ( toujours très appréciés) pour convaincre que la transition peut être aisée.

De saison et à l’approche des fêtes, l’indispensable faux-gras maison et des truffes de potimarron.

Pour le goûter, nous avons proposé des cookies, muffins et divers biscuits offerts par la Biscuiterie Végétale et pain d’épices et sablés de Noël ont accompagné différents laits végétaux Lima (amande/épeautre,millet,avoine/chocolat..). De mise également, des mini cheese-cakes à l’orange/chocolat en version pâtisserie» crue pour mieux bénéficier des nutriments.

Traditionnel jour des courses le samedi, nous espérions voir un peu plus de monde au magasin. Cependant, pas mal de gens informés de l’événement ont fait spécialement le déplacement par curiosité ou pour nous rencontrer. Parmi les personnes abordées, notre démarche ainsi que ce mode de vie étaient approuvés à l’unanimité même si elles ne se sentent pas prêtes à l’adopter à temps complet. Elles reconnaissent faire des efforts considérables en diminuant leur consommation de produits carnés, laitiers ou autres et faire attention à leurs achats.

Au chapitre des anecdotes, à noter :

  • des personnes ont trouvé les gâteaux très bons sans pour autant adhérer à notre cause, d’autres sont toujours surpris par le fait que l’on puisse faire des pâtisseries sans œufs, ni lait, ni beurre et ont pris nos tracts de recettes
  • des vegans sympathisants sont venus chercher des piles de tracts informatifs pour les déposer ici et là (salle d’attente pour une femme médecin, boîtes aux lettres pour d’autres)
  • une personne avec un souci de santé cherchait à se renseigner d’un point de vue nutritif, à savoir où trouver des protéines végétales sans potassium
  • un petit témoignage d’une dame qui est passé au végétarisme car elle perçoit nettement l’animal mort derrière l’assiette et trouve cela abject à présent mais elle continue de consommer des œufs

Ce fut aussi l’occasion de rappeler lors de nos stands que l’industrie laitière et celle des œufs génère encore plus de souffrances que celle de la viande, contrairement à l’idée qu’on pourrait s’en faire lorsqu’on est pas informé.

Bien d’autres discussions se sont enchaînées autour de la pratique de la chasse et autres cruautés… exaspérant pour certaines personnes de constater que ces traditions d’un autre âge perdurent.

Au fil du temps, nous rencontrons de moins en moins d’opposant.e.s, sauf ceux qui vivent de l’exploitation animale évidemment. De plus en plus de personnes sont informées, sensibilisées et conscientisées. La consommation change, on le voit aux rayons vegans grandissant dans les magasins, les choses bougent. Et sans doute en réponse à la demande, le véganisme commence enfin à se développer dans la région. C’est ainsi qu’un food truck pâtisserie a vu le jour, des boutiques en ligne de vêtements éthiques et de cosmétiques artisanaux, une fromagerie artisanale, des menus ou options véganes proposées dans les restaurants, des communes qui interdisent les cirques avec animaux ou envisagent de le faire, d’autres qui se battent contre la chasse, des élu(e)s sensibilisé(e)s à la cause ..etc. Continuons donc à semer de petites graines.

Nous remercions pour cette action Croc’nature pour l’accueil, ainsi que les bénévoles, les partenaires et sponsors, le journal L’abeille pour son article papier paru dans l’édition de Meurthe et Moselle, Nancy Curieux et toutes celles et ceux qui, d’une façon ou une autre, nous soutiennent pour défendre la cause.

Nous nous retrouverons lors de la prochaine action prévue,  à savoir dimanche 10 décembre à l’occasion de la Journée Internationale pour les Droits des Animaux (JIDA)

Contact : nternationalcampaignsnancy[at]gmail.com

ic nancy mmv 2017 (34)