LYON – Journée Mondiale des Animaux dans les laboratoires – 22 avril 2017

LYON Journée Mondiale des Animaux dans les laboratoires - 22 avril 2017A l’occasion de l’édition 2017 de la Journée Mondiale des Animaux dans les laboratoires (JMAL), chaque année le 24 avril et à la veille du premier tour des élections présidentielles, l’antenne lyonnaise du collectif International Campaigns a organisé samedi 22 avril une opération de protestation et de sensibilisation à Lyon, une capitale régionale de l’expérimentation animale, Place de la République.

Baptisée « STOP à la VIVISECTION à LYON ! », cette action de sensibilisation doublée d’un happening silencieux et statique et mobilisant une quarantaine de citoyens avait pour objectif de dénoncer le sort réservé aux animaux par l’industrie de l’expérimentation animale et d’exiger le développement généralisé des méthodes de recherche et de test sans animaux.

S’inscrivant également dans la campagne de happenings  «  STOP aux animaux dans les labos ! », cette manifestation fut l’occasion d’envoyer aux candidats à la Présidence de la République le message comme quoi l’interdiction de l’expérimentation animale est une question de bonne volonté politique, d’éthique envers les animaux et aussi de bon sens en abandonnant le pseudo « modèle animal », toujours cruel pour les animaux qui en sont victimes dans les laboratoires, au profit de tests de sécurité et d’une recherche médicale sans animaux, plus performants et au service de la santé de nos concitoyens.

En effet, nous étions là pour :

  • PROTESTER à Lyon, ville phare de la vivisection, qui héberge de nombreux centres de torture expérimentale pour animaux.
  • SENSIBILISER toujours plus nos concitoyens au scandale de l’expérimentation animale (vivisection).
  • EXIGER des autorités françaises et européennes le financement (avec l’argent du contribuable) et le développement massif des méthodes de tests et de recherches sans animaux.

Ces revendications furent rendues possibles grâce à la tenue sur l’ensemble de la Place de la République d’un stand d’information et d’un happening  avec un triangle de protestation composé de citoyens tout de noir vêtus en signe de recueillement, le regard droit, grave et digne, tenant des pancartes imagées pour rétablir la vérité sur la vivisection et ainsi interpeller le grand public ignorant. La vivisection est un pan de l’exploitation des animaux trop peu dénoncé.

Tout au long de l’après-midi, le public a pu au contact des militants de l’antenne lyonnaise du collectif abolitionniste échanger et s’informer sur le scandale éthique et scientifique qu’est la vivisection. Les passants ont été invités et encouragés à se positionner contre l’expérimentation et l’exploitation animale et à agir concrètement pour les animaux en optant pour des marques de produits cosmétiques et ménagers qui ne testent pas sur les animaux, en ne soutenant pas les œuvres caritatives qui financent des expériences sur les animaux, en refusant les dissections pour les enfants et les formations qui expérimentent sur les animaux, en faisant une utilisation éclairée des.

Plus largement ces mêmes militants ont sensibilisé les passants sur l’importance d’adopter un mode de vie vegan seule solution concrète pour respecter et épargner les animaux.

En conclusion, nous avons pu échanger avec un grand public majoritairement opposé à ces pratiques criminelles envers les animaux, curieux de savoir quoi faire pour ne plus être complice, dont certains scientifiques de métier voulant connaître ou approfondir ce que sont les méthodes de recherche sans animaux. Ce sont en tout plus de 1000 tracts dénonçant la vivisection qui ont été distribués.

Même si les autorités européennes viennent de rejeter un recours, l’esprit de l’ICE Stop vivisection n’est pas mort. Seules une mobilisation massive des citoyens pour faire pression sur la classe politique et une hausse massive des crédits de recherche attribués aux méthodes de substitution permettront de mettre un terme à la grande boucherie dans les laboratoires.  A noter qu’aujourd’hui encore seulement 0,05% de ces crédits sont alloués à une recherche responsable et éthique car débarrassée du soi-disant modèle animal.

International Campaigns Lyon se remobilisera en mai contre la vivisection et cet été dans le cadre de la campagne Un Été Sans Cruauté.

Contacts :

Facebook International Campaigns Lyon

i.clyon69[at]gmail.com

flickr jmal 2017 lyon (53)