Autre perversion de la mondialisation

Un article éloquent : Cosmétiques : l’absence de tests sur les animaux incompatible avec le marché chinois